I hate eating ou les confessions d’une ex Ana

Il est si facile de tomber dans l’anorexie, trop dur d’en sortir …

 

La Lettre d’ANA – Lettre ANA : Avertissement !!!! EXTRAITS / message de prevention DANGER

La lettre d’ana

laisse moi me présenter; je m’appelle Ana, mes les médecins m’appellent anorexie mentale.

Dans ton passé tu as déjà du entendre dire de toi par tes profs et tes parents que tu es quelqu’un de très mature et très intelligente…j’aimerais te poser une question, ou as tu appris à etre comme cela? NULLE PART; tu n’es pas parfaite et tu peux mieux faire.

Laisse tomber tes amis, ils ne te comprennent pas; ton inquiétude grandissait quand tu leur demandais suis je grosse? et qu’ils te répondaient bien sur que non! ILS MENTAIENT;comme tes proches.

Je suis la seule désormais à pouvoir te dire la vérité; et si toutes ces personnes te mentent, c’est parce qu’elles t aiment, mais je vais te confier un secret: au fond d’eux, ils sont déçus et ont honte de constater ce que tu es devenue; grasse, paresseuse…mais je vais changer tout ça.

J’attends de toi que tu fasses attention à tes calories, et que tu te mettes au sport; je te pousserais jusqu’à tes limites; tu ne me résistera s pas puisque tu ne peux pas me défier; je commence déjà à faire mon nid dans ton propre intérieur.

Je serais là à ton réveil quand tu te précipiteras sur ta balance; les nombres deviendront à la fois tes amis et tes ennemis, et tu priras tous les jours pour les voir diminuer.

Quand tu réaliseras ce que tu es en te regardant dans ton mirroir, tu sourriras et planifieras ta journée: nombre de calories , heures de sport….désormais nos pensées fusionnent.

Je t’obsèderai l’esprit avec la nourriture et tout ce qui va avec…maintenant je suis déjà en toi.

Les crampes d’estomac que tu prétends ne pas avoir, c’est moi! arrêtes de faire du bruit avec ton estomac, tu n’es qu’une grosse vache que diable!!!

Autant te prévenir, tu ne seras jamais qu’une grosse vache; pourquoi? parce que quand tu te regarderas dans le mirroir je déformerai ton image; je te montrari ton obésité, ton corps de sumotori dans lequel tu n’es qu’une enfant affamée; mais cela tu ne devrais pas le savoir, car si tu connais la vérité tu recommenceras à manger et notre relation sera en danger.

Là tu réaliseras le mal que je t’impose et tu pleureras touts les larmes de ton faible corps…

Tu seras malheureuse, dépressive, obsédée, tu auras mal, mais on s’en fiche; je vais te rendre possible l’inhibition : ne plus avoir d’émotions, toutes ces pensées de colère, de tristesse, d’amour de solitude, je vais les remplacer par une table de calcul des calories…

Je te permettrais de rentrer dans tous les vêtements, même ceux pour enfants.

Tu te détacheras de tout le monde, parce que maintenant je suis ta seule amie; la seule qui puisse combler tous tes besoins.

Sans moi, tu n’es rien, donc ne cherche pas à t’en sortir…ignore les remarques, oublie les gens qui essayent de nous séparer, nous ne formons plus qu’une!

Dans : A PROPOS DE L ANOREXIE
Par exana1979
Le 15 avril, 2007
A 14:16
Commentaires : 15
 

15 Commentaires

  1.  
    bia
    bia écrit:

    je survole un peu ton blog que je trouve bien fait malgré tout
    j’ai cette lettre dans les fichiers de mon ordi j’arrive à la comprendre et pour moi il n’y as aucun danger c’est mon avis bien sur je n’encourage personne, je ne fait la promo de rien, mais Mia et ma meilleur ami pour le moment !!

    je trouve ton site malgré tout jolie j’aime le bleu lol

  2.  
    Coco
    Coco écrit:

    Il n’y a aucun danger ? « je déformerai ton image » « Mais cela tu ne doit pas le savoir, car si tu connais la vérité, tu recommenceras à manger et notre relation sera en danger. »
    Bia, ces phrases ne veulent rien dire pour toi ?

  3.  
    Anais
    Anais écrit:

    J’ai perdue le lien de cette lettre :’( Mais c’est vrai quelle est choquante j’adore ton blog continue !
    Pourais tu me filer l’adresse de la lettre? Merci

  4.  
    Emma
    Emma écrit:

    Mia est « ta meilleure amie « pour le moment? Je suis bien triste pour toi, tu as du etre déçue par les gens,ou tu te dois te sentir vraiment mal dans ta peau, tellement que ta meilleure amie est devenue un trouble alimentaire…C’est avec cette amie que tu t’amuses, que tu profites de la vie, que tu ris aux éclats? J’en doute et si c’est le cas c’est grave. Cette lettre est malsaine et morbide, on dirait le message d’un gourou d’une secte!
    Ces maladies sont vraiment des poisons et je ne comprends pas que certaines personnes puissent revendiquer cette pathologie ou vouloir vivre avec. Ce n’est pas une maladie avec laquelle il faut essayer de vivre comme opn peut lorsqu’on l’a à l’instar du sida contre lequel on ne peut malheureusement rien.L’anorexie ou la boulimie peuvent etre guéries! Se complaire ou ne rien faire pour s’en sortir est lache et obscène. Les pro-ana , lorsqu’elles lisent des critiques défavorables sur leur « art de vivre(de mourir à petit feu, oui!) », s’insurgent en s’écriant « mais on souffre, vous ne nous comprenez pas, vous ne savez pas ce que c’est de souffrir… »Il faut se réveiller, nous sommes tous passés par des phases douloureuses dans nos vies( et certains souffrent de choses graves non dues à leur obsession pour l’apparence: cancers, maladies graves, décès d’un etre aimé…) .La différence est que certains choisissent de se battre tandis que d’autres ont du lait dans les veines(enfin de l’eau) et préfèrent se soutenir entre eux dans leur maladie mentale en créent des blogs ana , en croyant que tout le monde est méchant, que tous les gens est contre eux…

  5.  
    ana-moi
    ana-moi écrit:

    parce que je suis pro-ana,ma maladie est mon mode de vie.vous ne pouvais pas comprendre ce que l’on ressent,le fait d’avoir qu’un chiffre en tete,chaque jour en se levant et en se recouchant,de ne penser qua ce seul chiffre: notre poids.la balance est à la fois notre ami mais aussi notre énemi a certain moment,qu’elle joie j’éprouve quand elle me dit que j’ai perdu du poids,mais parfois des pleurs,des gémissements quand j’en ai pris.Mia m’aide,m’aime et me comprends.avec elle,j’atteindrais un corps parfais!
    alors ne critiquez pas cette facon e vivre,ce mode de vie,cette course au corps parfait

  6.  
    Laura
    Laura écrit:

    cOucOu !!
    mOi je sui contre tous ce qui est prO-ana !! c fille ne fon ke se détruire !!

    je dOi faire un travail sur l’anOrexie pOur l’écOle et sa ma permi douvrir les yeu sur ce qu’est vrémen l’anorexie é c affreux je trOuve !!

    seulemen g besOin pOur mOn travail de dOcument et j’mrè bien avOir tOute la lettre prO-ana pOur mOntrer a ts ceu de ma class ce que c fille se metten ds la tete !!
    est ce que vOu pOurrié me la passé en entier si vOu lavé svp ??
    merci d’avance
    bisOus

  7.  
    steph
    steph écrit:

    Pour toi ANA-Moi,

    si je fais ce blog, pense que j’ai été comme toi, comme toute Pro Ana. J’ai souffert comme tu le dis de ces calculs de poids, calcul des calories pour mes repas, calcul de la taille de mes vetements…

    Je te promets, la vrai vie est sans ANA.

    steph

  8.  
    William
    William écrit:

    cette lettre me fout hors de moi, comment peut-on écrire des bétise pareille. c’est vraiment absurde. Vraiment je pensse que vous êtes en dangers!!!.

    amitier à tous.
    william

  9.  
    Christine
    Christine écrit:

    c koii caa .. vs aver tlm pa dviee ki est si malade mentale pour faire un site et ecrire des niaserie aussi stupidee .. c fou comment vs faitee

  10.  
    viie
    viie écrit:

    Salut je M’appelle Maude et moi aussi je suis une ex, ana.
    Je voulais t’appuyer et te dire que sa prend beaucoup de courage pour faire ce que tu fais.
    Je prépare en ce moment un article sur les pros-anas que j’aimerais publier… tuka continue ton beau travail

    banana-split-007@hotmail.com

  11.  
    clementine
    clementine écrit:

    La lettre en entier, c est ca;
    Bonsoir,

    Laisse moi me présenter. Je m’appelle Anorexie. Anorexie Mentale est mon nom complet, mais tu peux m’appeler Ana.

    Nous allons devenir de véritables amies. J’investirai beaucoup de mon temps pour toi et j’attends la même chose de toi en retour.

    Dans ton passé, tu as déjà dû entendre dire de toi, par tes professeurs ou tes parents, que tu es quelqu’un de très mature et très intelligente… J’aimerais te demander: où as-tu appris à être comme cela? Nulle part!
    Tu n’es pas parfaite et tu peux mieux faire; beaucoup plus qu’en restant parler avec tes amis, dessiner, écrire, penser…

    Tout cela ne sera plus accepté dans le futur. Tes amis ne te comprennent pas. Ton inquiétude grandissait quand tu leur demandais : Suis-je grosse ? et qu’ils te répondaient : « Bien sûr que non » . Tu savais qu’ils mentaient.

    Je suis la seule désormais à pouvoir te dire la vérité. Et si toutes ces personnes te mentent c’est parce qu’ils t’aiment, mais je vais te confier un secret : Au fond d’eux, ils sont déçus de constater ce que tu es devenue : leur fille avec tant de talents est devenue grosse, paresseuse…

    Mais je vais changer tout ça !

    J’attends de toi que tu fasses attention à tes calories et que tu te mettes au sport. Je te pousserai jusqu’à tes limites. Tu ne me résisteras pas puisque tu ne peux pas me défier ! Je commence déjà à faire mon nid dans ton propre intérieur. Je serai là à ton réveil quand tu te précipiteras sur ta balance. Les nombres deviendront à la fois tes amis et tes ennemis et tu prieras tous les jours pour les voir diminuer. Quand tu réaliseras ce que tu es en te regardant dans ton miroir, tu souriras et tu planifieras ta journée : 400 kcal, 2h de sport. Désormais, nos pensées fusionneront.

    Partout où tu iras je te suivrai : même en cours tu recompteras tes calories du jour. Ce sera toujours trop. Je t’obsèderai l’esprit avec la nourriture, ton poids, les calories, le sport et toutes ces choses.

    Maintenant, je suis déjà en toi, dans ta tête, ta peau, ton âme, ta chair… Les crampes d’estomac que tu ne prétends pas avoir : c’est moi.

    Je te dirai ce qu’il faut faire : souris et présente-toi comme allant très bien.

    Arrête de faire du bruit avec ton estomac ! Tu n’es qu’une grosse vache que diable !
    Quand arrivera l’heure des repas, je ‘t’expliquerai comment transformer une vulgaire salade en un festin de roi ! Pousse la nourriture sur les bords de ton assiette et fais semblant d’avoir bien mangé.
    Si tu manges, tout le contrôle sera détruit… C’est ça que tu veux ?? Retour à la grosse vache que tu étais ?? Je te forcerai à regarder les magazines de mode, ces corps parfaits qui te narguent. Autant te prévenir : tu ne seras jamais comme cela, tu resteras toujours grosse et tu ne seras jamais aussi belle qu’elles.

    Quand tu te regarderas dans le miroir, je déformerai ton image. Je te montrerai ton obésité, ton corps de sumotori dans lequel tu n’es qu’une enfant affamée. Mais cela, tu ne dois pas le savoir car si tu connais la vérité, tu recommenceras à manger et notre relation sera en danger.

    De temps à autres, tu te rebelleras: Tu t’aventureras en pleine nuit dans la cuisine. Tu ouvriras les placards ou le réfrigérateur tout doucement sans bruit… les pupilles de tes yeux s’écarquilleront en voyant toute cette nourriture que tu as gardé à distance de toi. Ta main se lèvera toute seule, comme dans un cauchemar, et viendra attraper, machinalement le paquet de chips. Tu ouvriras le paquet non pas pour goûter, mais simplement pour te rebeller contre moi. Tu prendras un autre paquet, tu l’ouvriras, puis un autre, et encore un autre…
    Ton estomac deviendra plein et meurtri, mais tu n’auras pas encore fini. Pourtant, je passerai mon temps à te crier dans tes oreilles : STOP la grosse vache !! Tu n’as vraiment aucun contrôle, tu vas redevenir grosse. Quand tout ce cauchemar se terminera enfin, tu viendras me voir, me demander des conseils parce que tu ne veux pas redevenir comme tu étais. Tu auras violé une règle primordiale : tu auras mangé, et là, tu me supplieras de revenir, tu m’imploreras…

    Je te forcerai donc à aller aux toilettes, et tu te mettras à genoux, à mes pieds, fixant la cuvette. Tes doigts viendront naturellement à ta bouche et s’enfonceront dans le plus profond de ta gorge et, avec beaucoup de douleur, la nourriture remontera dans ta bouche. Ce geste, tu le répèteras autant de fois qu’il faudra avant que tu ne commences à cracher du sang et de la sueur. Tu te sentiras malade : je ne veux pas de cela ! Debout ! Tout de suite ! Toi la grosse vache, tu as cherché ton mal.

    Tu auras le choix dans ta culpabilité : peut-être que je choisirai de te faire prendre des laxatifs et tu viendras t’asseoir sur la cuvette des toilettes le matin de bonne heure. Peut-être aussi tu te taperas la tête contre un mur afin d’avoir un mal de tête ou alors tu prendras un couteau et voulant voir ton sang dégouliner sur ton bras, tu l’enfonceras doucement sans broncher dans ton avant-bras. Là, tu réaliseras le mal que je t’impose, et tu pleureras toutes les larmes de ton corps

    Tu seras dépressive, obsédée, malheureuse, fatiguée Tu auras mal mais personne ne t’écoutera. On sen fiche ? De toutes façons, tu t’es fait cela toute seule !

    Oh, c’est dur d’entendre ça ?

    En fait, tu ne voudrais pas qu’il t’arrive quoi que ce soit ?

    Je vais te donner quelques trucs qui vont t’aider. Je vais te rendre possible l’inhibition : ne plus avoir d’émotions, donc plus de stress. Toutes tes pensées de colère, de tristesse, d’amour, de désespoir ou de solitude te sortiront de la tête car je vais les remplacer par une table de calcul des calories. Je te permettrai de loger dans des vêtements pour enfants et tu deviendras aimable avec tout le monde, sans pour autant t’attacher à eux car maintenant, je suis ta seule amie et je suis la seule qui puisse combler tous tes besoins.

    J’ai cependant un point faible. Mais personne ne doit le savoir…
    Si tu décides de guérir et de te faire aider par quelqu’un, raconte qu’elle a été ta vie avec moi et tout cet enfer s’effondrera. Mais personne ne saura ce que j’ai fait de toi : je t’ai crée cette minceur, cette maigreur, cette perfection, la course au corps d’enfant.
    Sans moi, tu n’es rien, donc ne cherche pas à t’en sortir : quand les autres te font des remarques, ignore les, oublie les. Oublie toutes ces personnes qui essaieront de nous séparer l’une de l’autre. Je suis et resterai la seule personne qui puisse te maintenir sur le bon chemin. Bienvenue, dans ce jeu dangereux….

    Avec toute mon affection,
    Ta future meilleure amie Ana

  12.  
    jeanne
    jeanne écrit:

    Salut!
    Moi je viens juste d’être une pro-ana
    J’ai toujours été grosse mais à mes angoisses mes amies me répondait toujours;mais non t’es très bien comme tu es!C’est faux!!
    A chaque fois je voulais MAIGRIR mais j’ECHOUAIS!
    Un jour j’ai vraiment u l’envie d’y arriver et Ana cs’est installer dans ma vie
    Je comptent sans cesse les calories,passe mon temps à bosser me pèse dès que j’en ai l’occasion et me punit dès que mon comportement dérape

    Il y a 2 semaines j’étais en voyage de classe et je pesais 60 kg pou 1m64:l’horreur!
    et on a commencé à se moque d moi j’étais vraiment grosse
    Mais l’élement déclencheur de mon régime a été quand des garçons m’ont toucher les fesses,les cuisses et le ventre en disant:C’est rempli de graisse c’est tout moelleux!Roxane faut vraiment que t’arrêtes de manger autant,tu ressembles à une grosse vache!

    C’était une humiliation mais cela m’a motiver!
    Chaque fois qu’il faut que je sois puni pour mon comportement je m’arange pour étre humilier

  13.  
    Sabrina
    Sabrina écrit:

    Et si tu te demandais plutôt quels gars fantasment sur toi??? Tu sais, les gars c’est souvent des abrutis quand une fille leur plait…

    J’en reviens pas que certaines personnes se laissent guider pareillement par une lettre!! oh? ca vous fait quoi quand vous voyez qqun qui est à 100% dans sa religion? Qui croit que tout est l’oeuvre de Dieu? Là c’est pareil. Ce texte est votre Bible! Franchement, c’est VOUS les maîtres de votre vie. Faut pas vous laisser démolir par votre entourage ou par une lettre pareille! Si personne vous aime (ce qui m’etonnerais que ca soit le cas!) et surtout si vous aimez croire que personne vous aime, faut vous dire que CE N’EST PAS VOUS le problème! Quand on n’aime pas qqun c’est souvent parce qu’on est jaloux de l’autre! Et si qqun est jaloux de vous, c’est que vous etes surement mieux que lui!

    Arretez de vous comparer aux autres. Ca mène à rien! Mais j’imagine que c’est des paroles dans le vide, tant que vous ne vous serez pas ouverts-tes à voir autre chose que votre poids.

    Je n’ai jamais été anorexique, même si j’ai toujours voulu perdre du poids. Je faisais plutôt le contraire. Je mangeais tout le temps quand ca me prenait trop la tête. Mais maintenant je fais un métier qui me plait et qui m’apprend plein de choses tous les jours et je me concentre sur ca! Et comme on a jamais fini d’apprendre, je ne vais pas me prendre la tete avec mon poids de sitôt.

    A bientot.

  14.  
    miss me
    miss me écrit:

    Franchement ça craint tout ça… Nan mais sérieux les filles (ou les mecs, je suis sure qu’il doit y en avoir) ne faites JAMAIS ça!!! En plus, être mince, ok. être MAIGRE non! Et puis il y a des hommes qui préfèrent les femmes rondes… ¨Pas de fesses, de hanches, tes côtes en guise de poitrine, seuleument tes os mis à nu sous ta peau dépourvue de chaire… C’est pas très sexy :S !!! Les gens, si vous êtes mal dans votre peau, si vous vous sentez incompris, si vous avez des problèmes, faîtes vous aider (même si vous pensez que personne ne peut régler vos problèmes, et c’est peut-être le cas, mais accepter d’en parler c’est déjà faire face à ses problèmes et en plus qui sait, cela peut te soulager), il y a des gens pour ça (psy, etc…) Mais ne vous rendez jamais vous-même malade, « Anorexie Mentale » c’est bien le nom d’une maladie, mentale de surcroit. Et je pense également que cette lettre ne devrait PAS ETRE DIFFUSEE, car on le sait tous, tout le monde a accès à internet et si il y a quelqu’un qui, à la lecture de cette lettre, est convaincu de devenir anorexique, alors celui qui a publié cette lettre aura UN MORT sur la conscience. L’anorexie c’est réduire son corps à l’état de cadavre. Et publier cette lettre, c’est certes de l’information, mais c’est également mettre une vie, deux vies, trois vies, et autant de vies qu’il y aura de visiteurs ici.

  15.  
    Mia
    Mia écrit:

    Ce commentaire s’applique autant a ANa qu’a Mia. Beaucoup de personnes disent : »pourquoi tu fais, ca, c’est mal, c’est debile ». Je suis avec Mia, et franchement, c’est vrai que c’est pas drôle. Mais ce que la plupart des gens ne comprennent pas, c’est que même si ils savent que ce sont drs maladies, ils s’imaginent qu’on peux resister, qu’on fait ca par PLAISIR. Q’uil suffit de se dire j’arrête poyr arreter. C’est faux. Que ce soit Ana ou Mia, c’est difficile d’en parler parce qu’on a l’impression que personne ne peux comprendre, et dans un sens c’est pas faux. C’est vrai que cette lettre fait peur, mais le fais de mettre notre maladie sous la forme d’une personne, nous rassure, nous conforte dans l’idée que les autres be comprennent pas.
    Arrêtez de parler sans connaître notre vie, notre parcours. Personne d’autres que nous ne peux comprendre notre maladie, et c’est pas les commentaires du genre : Elles sont débiles les pro-anna (ou les Mia) qui vont nous faire sentir mieux dans notre peau. Réfléchissez avant de publier un commentaire.

    Je précise que j’ai Mia, pas Anna

Répondre

 
 

Pérégrinations et Sclérose ... |
psychothérapie humaniste |
Naturopathie, Nudisme, Sexo... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | TRANSTHERAPIE. Une non thér...
| Enfin être bien dans ma peau
| Mon journal de bord