I hate eating ou les confessions d’une ex Ana

Il est si facile de tomber dans l’anorexie, trop dur d’en sortir …

 

La pesée hebdomadaire

Je pesais 42 kg, pour 1m57. Ma mère avait pris conscience du fait que j’étais très amaigrie.
Elle m’avait fait promettre de manger et de stabiliser mon poids. Pour me surveiller, tous les mercredi matins j’avais droit à la pesée . Dès le réveil, ma mère m’accompagnait à la salle de bain pour vérifier mon poids. Cependant, moi, je voulais continuer à maigrir. Et ce fut chose faite. Afin de palier à ma perte de poids secrète et pour truquer la pesée, j’ai eu recours à un stratagème (qui me fait mal au coeur aujourd’hui).
Tous les mercredi matins, je mettais mon réveil suffisamment tôt pour boire au moins 2 litres d’eau. Au bout de quelque semaines, celà ne suffisait plus, mon poids était toujours de plus en plus bas…

 

 

 

 

 

 

Je convaincs ma mère de me peser en robe de chambre, prétextant le froid. J’attachais au préalable des sachets cuisson remplis de semoule autour de ma taille, et je mettais des boites de conserve de sardines et de thon dans mes souvetements. Quelle supercherie, ma pauvre mère était bernée.
Au bout de plusieurs semaines, ma mère voyant que j’étais fidèle à mon engagement, me fit confiance et m’autorisa à me peser toute seule. Il fallait juste que je note le poids sur un tableau de suivi. Et c’est comme ça que j’attegnis le douloureux poids de 35 kg.

 

 

 

Ma mère un matin, me réveilla par surprise et m’entraina dans la salle de bain. Elle exigea de moi que je monte sur la balance. Et là stupeur… L’horreur, j’étais débusquée et ma mère en larmes…

 

 

 

Je regrette tant ces moments que je n’arrive pas à oublier, quelle souffrance inutile je me suis infligée et j’ai infligée à ma famille…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans : CONFESSIONS
Par exana1979
Le 11 mars, 2008
A 15:07
Commentaires : 10
 

10 Commentaires

  1.  
    lauriane
    lauriane écrit:

    je viens de lire votre témoignage, j’en ais les larmes aux yeux..
    j’ai 17 ans et j’étais annorexique-boullimique, cela fait 13 mois que je n’ais plus vomis, et je m’accepte un peut mieux, mais c’est hyper dur!

    Vous avez de la chance d’avoir une mère aussi attentive!
    chez moi, j’étais la seule à me préocupper de mon poid et à me pesser(3 fois par jours)…

    Je suis complexée depuis l’âge de 9 ans( je me sentais trop grosse à côté de mes copines de danse)ce qui m’a fais rennoncée à être danseuse étoile. c’est à partir de 10 que j’ai commencée à faire des « régimes ».Puis, à force de privations,je suis devenue boullimique, je me trouvais énorme, je ne mangeais plus: j’engloutissais! la nourriture n’avait ni gout ni odeure, il fallait juste vider mon assiette, le frigo, les étagères… tout était « bon » pour me remplire.. et enssuite je pleurais, assise devant mon miroir, tous les soirs je pleurais…
    Vers 14 ans jai grandie et donc perdue du poids, je mesurais dans les 1m57 et pesais 54 kg. Jusqu’au jour ou ma meilleure amie et moi nous sommes disputées.. la première semaine j’ai perdue 2kg… puis 7 en un mois… puis j’ai vomis, une fois, deux fois.. tout les jours.
    nous nous sommes réconsilliées 7 mois plus tard. au bout de 5 mois je remangeais du chocolat (ce qui était IMPOSSIBLE avant)et j’ai (re)manger [comme pas possible d'ailleurs!]. Et j’ai vécue une année magnifique!
    Jusqu’au jour ou toute notre petite trouppe d’amis s’est vue dissolue à cause de nos orientations différentes,et chacuns à continué sa route de son côté.
    Dans mon nouvel établissement j’ai rencontrée une fille dont la mère était annorexique, plusieures fois elle m’a demané de lui expliquer comment faire, j’e refusais, jusqu’au jours ou je llui montrais moi-même comment s’y prendre, ce jour là ça faisait 3 ans tout pile qu’une amie d’enfance était partie à cause de son annorexie.
    Avec ma nouvelle amie, nous avons commencées à parler changements: de fringues, de mecs, de coupe et surtout de poids, et, chaques matins nous nous racontions nos « explois » de la veille. On évaluais le poids que nous perdions en fonction de ce qui entrait et sortait de nous, le nombre de calories etc…
    j’étais si fière de pouvoir le faire et de pouvoir confier certains « détails » à quelqu’un, en sachant qu’elle ne me jugeait pas, je ne la dégoutait pas au contraire!
    nous avons perdues beaucoup de poids, nous avons changé de look et kate moss était partout sur nos mur, scarlette johansson était « affreuse » nicole richie était magnifique depuis sa perte de poids >…
    Mais malgrès notre nouvelle vie et sous nos éclats de rires, je peux vous dire que nous souffrions. j’ai essayé plusieures fois dans parler mais >

    nous étions donc de pauvres filles pommées.. il a fallu passer à la vitesse supérieure… de 52 à 46 kg en deux mois, étant donnée qu’au départ j’avais du poids en trop, cela ravissait mes proche de me voir enfin >…j’ai dus men sortir seule, aujourd’hui encore mon père refuse de voir ce qui s’est passé, j’en suis venue au point de nier cette longue période lorsque je suis avec lui… je n’ai plus vraiment de nouvelles de mon amie, nous ne sommes plus dans les mêmes établissements, elle m’envoie parfois des invit’ à des concerts ou à des fêtes, auquels je ne vais jamais, parceque que j’ai honte de ce que je lui ais fait, bien qu’elle me manques énnormément!!.. et je crois que j’ai honte d’avoir grossi, j’ai repris peut à peut mon poids innitiale, celui que j’avais à 14 ans, je pèse donc 53 kg pour 1m61, je me trouve toujours grosse mais suis inccapable de vomir, je ne veux plus, jamais. Je suis en train de gâcher ma scolarité, parceque je suis seule face à cette maladie (il faut dire ce qui est) mais je NE VEUX PAS revivre tout ça! j’ai tellment pleurée, j’étais tellement fière de ne plus avoir de joues, de pouvoir enfin voir certains de mes os sur lesquel j’observais ma peau glisser lorsque je bougeais…le sentiment de liberté que j’vais en vomissant, en ressortant des toilettes ou de la salle de bains, j’étais si fière… parfois je suis tentée de manger au point de me sentir mal, et de tout recracher comme ça, d’un coup!mais bon voila, j’ai peur…et je ne veux plus souffrir..

    je ne sais pas si vous avez lus ce commentaire en entier, en tout cas merci de témoigner, ça m’a fait du bien d’écrire ce que personne chez moi ne voudrait entendre…

    Merci.

  2.  
    stephn administrateur de ce blog
    stephn administrateur de ce blog écrit:

    Bonjour,
    merci pour ton temoignage. je l’ai lu tout entier.
    nous avons des points communs tu sais : la dance, una amie d’enfance avec qui on s’eloigne et on se fache, mon père qui refusait d’admettre la vérité…
    Surtout, tiens bon et ne replonge pas.
    Je comprends ta souffrance, et moi qui suis guérie, c’est toute fois dur de faire et de gérer ce blog.
    N’hésite pas à poser des commentaires et promets moi de ne plus jamais te faire vomir.
    aujourd’hui je pèse 49 kg pour 1m57, toi tu fais 53 kg pour 1m61, tu n’est pas grosse.
    Va voir ma photo prise cet été ou je pèse 53 kg au bord de la plage, je ne me trouve pas grosse du tout.
    A bientôt et courage.

    steph

  3.  
    Sextoys
    Sextoys écrit:

    J’adore ce blog, bonne continuation !
    Caroline

  4.  
    marion
    marion écrit:

    je viens de finir de lire ton témoignage qui m’a énormémenent touché. je n’aurais jamais cru que l’anorexie pouvait atteindre de telles extrêmes. je n’ai jamais été anorexique ni boulimique, mais malgré tout je m’y intéresse beaucoup en tant que maladie. ce que je voudrais dire c’est de cesser de te faire du souci, parce que je ne sais pas du tout comment tu es faite, mais à 53kg pour 1,61m je ne pense pas que tu sois grosse, étant donné que ce poids pour cette taille ça me semble tout à fait équilibré.
    j’ai aussi envie de te dire que tu es certainement mieux que lorque tu étais anorexique parce que les os, c’est vraiment laid, parce que ressembler à un porte-manteau n’est absolument pas séduisant et parce que les filles trop maigres finissent par ressembler aux cadavres qu’on a retrouvé à Auschwitz après la guerre. je sais que c’est facile à dire mais putain aime toi comme tu es, chaque fille est belle, surtout si elle le croit, aime tes formes si tu en as (en es-tu bien sûre? c’est pas tout simplement des fesses?) et aime la vie sans te soucier du tour de taille de kate moss.

  5.  
    cherry
    cherry écrit:

    Moi, je suis devenu anorexique a cause d’une dispute avec ma meilleur amie…a l’époque elle tait un peu enrobé elle a donc commencé un régime moi mon corps je le trouvais pas mal 1M67 53 kilos avec une poitrine très avantageuse m’enfin son régime a vite tournée a je mange plus rien, elle ne rigolais plus ce n’était plus pareil , moi mon copain venait de me larguer j’avais tout perdu,devant le miroir je me trouvé moche et grosse j’ai attaqué un régime …plus d’huile plus de beurre puis ça a tournée a l’obsession , j’ai consulté les site pro ana les méthodes ect…il y a encore environ 2 mois j’arrivais a manger (exceptionnellement)1 part de gâteau ou un morceau de fromage avec du pain…sans me faire vomir …maintenant je vomis , même le mini bout de pain je n’y arrive pas…je n’en peu plus et ça dure depuis février…

  6.  
    Vi-Sal
    Vi-Sal écrit:

    Bonjour à vous,

    Je suis tombé sur ce blog par hasard et j’ai toujours été quelqu’un de curieux. J’ai un penchant pour l’humanité et je me dis que malgré les cruautés qu’elle exerce sur ses semblables il reste un peu d’espoir. Je sais que je pars dans un délire …
    Mais pour en revenir à l’anorexie, selon moi, c’est une maladie dûe à la vision des autres. Exemple des tops modèles anorexiques : les riches qui viennent voir les défilés mangent convenablement à la maison et n’en ont que faire de la santé de ces demoiselles malades.

    Les filles, arrêtez de vous torturer. Je fais partie de cette très grande majorité de mecs qui aiment les jolies filles avec quelques rondeurs, des petites joues magnifiques, des charmes sur tout le corps, pas un machin squelettique qui nous horrifie.

    Ma copine mesure 1M49 et pèse 56 kg. Elle n’est pas mince mais elle est très bien dans sa tête et c’est qui m’attire le plus chez elle. Cela fait 4 an et demi que je suis avec elle. Je ne pèse que 60kg pour 1M70, je suis fin et musclé, sans vouloir faire de prétention mais c’est pour dire que c’est pas un modèle médiatique qui va attirer un homme, mais bel et bien ce qu’il y a dans la tête.

    Voilà, j’écris ça en pensant à 50 choses à la fois, je me suis relu vite fait et j’espère qu’on comprend 1/5 de ce que je raconte ^^

    En tout cas, continuez le combat conter l’anorexie car on en a marre de voir ces visages pâles et la peau sur les os à la télé !

    Un internaute de passage.

  7.  
    elsa
    elsa écrit:

    bonjour j’ai 10 ans je fait 1m49 pour 35 kg a un moment j’ai sombrer dans l’anorexi je ne manger plus je pesait 31 kg quant je regarde toute ses fille de mon age qui font 29 kg je pleuré le soir je manger rien je me regarder dans un miroir en me disant que j’était obèse et maintenant je fait 35,7 kg ma mère ma famille mes ami me trouve mince alor que moi je me trouve grosse aidez moi sil vous plait

  8.  
    elsa
    elsa écrit:

    a votre avis combien je ferait a 18 ans en poid et en taille mercie a tous!

  9.  
    elsa
    elsa écrit:

    le docteur ma dit que je fait 38 kg pour1m44 il ma dit que je suis parfaite et que quant jorait 18 ans je ferais 1m75 et 57kg mercie

  10.  
    Mathilde
    Mathilde écrit:

    Salut à toutes, voilà moi cela fait 1 moi que je suis sortie de l’hôpital et oui… Il y’a quelques mois, vers la rentrée j’ai commencé à ne plus rien manger, déjà l’année passée, je ne mangeais presque pas et début septembre, j’ai arrêter totalement, je voulais maigrir, juste maigrir je ne pensais plus qu’à ça, en octobre je ne buvais plus qu’un verre sur la semaine (un tout petit peu tous les deux jours), d’eau biensure!! Je n’avais plus soif, je fais 1m64 et je faisais 39 kg un peu moins. Donc voila le matin je préparais mes tartines, je n’y touchais pas de la journée et le soir je les jetais. Je les prenais du bout des doigts, je n’arrivais même plus à toucher la nourriture, ça me dégoutait. Puis ensuite quand j’entendais des gens qui en parlais etc je partais un moment je n’arrivais même plus à écouter des gens en parler. C’était des crises le soir quand je me retrouvais avec mes parents qui voulais que je soupe. Mais voilà moi, il n’en était pas questions!!!!! Je voulais maigrir!!!!! Puis un jour en rentrant de l’école, ma maman me prend dans la voiture, et m’emmène chez le docteur, j’avais beau lui affirmer que je n’avais aucun problème, elle était bien décider à me montrer au docteur. Arriver chez celui-ci, mon médecin traitant me demande ce que je mange ( je ne déjeune pas, je ne dine pas et je soupe une foi sur la semaine un quart d’une tranche de pain, je ne bois pas,…) elle prend ma tension (qui était de 6) elle me pèse et me mesure (1m 64 pour 32kg) et c’est alors qu’elle explique à ma mère qu’il faut sonner absolument à un docteur spécialiser. C’est biensure ce qu’elle fait, mais on dit à ma mère qu’il ne sauront pas me prendre. Donc voilà moi dans ma tête c’était temps mieux car je pouvais continuer de maigrir en paix!!! Mais ma maman en parle au docteur qui ressonne là bas et leur donne ma taille et mon poids, sur ce coup là ils me mettent un rendez-vous à l’hôpital. Le rendez vous arriver on me dit que je dois faire mes valise et que je serai hospitaliser dans deux semaine si je re maigris encore, ce qui c’est passer d’ailleur. Donc voila je suis rentrée à l’hôpital. Bien décider à maigrir je ne mangeais presque rien mais j’avais recommencer à manger un tout petit peu, ça me paraissait assez mais en réalité je ne mangeais même pas une fourchette sur la journée c’est alors que le docteur de l’hôpital qui s’occupe de mon cas m’a alors expliquée que je devrais avoir la sonde si je maigrissais encore ne serait ce qu’un petit peu. Donc temps qu’à faire, je préférais ne pas être gavée par un tuyaux dans mon nez!!!! Donc je n’ai pas fait mes examens car j’étais à l’hôpital et petit à petit je mangeais c’était doucement mais bon il vaut mieux. Là bas j’ai rencontrée plain de gens chouette, les pédiatres, les patients!! Mais n’oublions pas que je ne voyais presque jamais mes parents et que je me sentais toujours aussi mal car voila moi ce que je voulais c’était maigrir et qu’on ne me laissait pas le choix, Je voulais juste contrôler mon corps!!! chaque fois je disais au docteur que je maigrirais encore un petit peu et que ce serait bon mais c’est toujours plus plus plus et finalement on arrive pas à en finir!!! Le docteur chaque semaine faisait des contrats avec moi, et une fois 40 kg atteint je pourrais sortir!!! donc voila je suis sortie!! une semaine apres j’ai perdu 1kg100, mais donc je devais normalement retourner en centre mais ils m’ont laissé une chance, maintenant je ne dis pas que je me sens bien non, à l’école il y a des jours où je passe quand même un repas ou quoi, parfois je fais croire à mes parents que j’ai pris mes nutridrink mais en fait non mais j’éssaie parfois d’oublier mes peurs,… J’ai des médicaments qui m’aident à y penser moins mais quand même ce n’est pas facile n’empêche que je n’oublie quand même pas que avant mon hospitalisation je n’avais plus de force, je ne savais plus lever mon bras, je n’avais meme plus la force de sourire (alors que j’ai tjs été une fille qui sourit tout le temps) Je suis encore suivit et essaie de m’en sortir meme si je sais que je veux maigrir!

    Voila je ne sais pas si vous avez lu jusqu’au bout mais bon c’est mon histoire je pense ne rien avoir oublié.

Répondre

 
 

Pérégrinations et Sclérose ... |
psychothérapie humaniste |
Naturopathie, Nudisme, Sexo... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | TRANSTHERAPIE. Une non thér...
| Enfin être bien dans ma peau
| Mon journal de bord